jeudi 28 juillet 2016

A la chasse aux papillons

Dans notre jardin, on y trouve...

La gracieuse Niña joue la diva devant les paparazzis 

La petite Miette, aux yeux assortis à la pelouse, qui profite de l'ombre pour se rafraîchir,


des "Robert le diable",

des piérides qui vont profiter du potager





Des "paons du jour"

des "Vulcains"



des "Sylvaines"



Si vous voulez reconnaître les papillons de votre jardin, je vous conseille cette page de Natagora. Vous pouvez aussi participer au recensement des papillons de jardin : ici 



mardi 19 juillet 2016

Plaid Elmer - Suite et fin

Avant, il y avait ça : un plaid Elmer de 252 grannys avec 30 couleurs différentes. 

Je trouvais Elmer sympathique mais il manquait de finition... moi, c'est le courage qui me manquait.

Puis... x années après... après avoir fait un tour chez Baudilaine et vu leur superbes couleurs, j'ai repris une quinzaines de pelotes pour agrandir Elmer et lui faire une jolie bordure chamarrée en utilisant le moindre petit bout de laine.



Ca donne une plaid de 368 grannys





vendredi 15 juillet 2016

Plaids au crochet



Pour une petite Alex née l'été dernier, j'ai réalisé un plaid d'après un modèle vu sur le blog de Pas si housewife et pas si désespérée




J'ai utilisé de la laine Partner Baby de chez Phildar, couleurs blanc, jade et sirène.



Puis j'ai enchaîné avec un plaid pour Pitchoune, qui a maintenant 16 ans. 


Dont voici le diagramme


Il est super grand (comme ma fille) et j'ai utilisé 18 pelotes de Casual 3 de chez Baudilaine

Vu l'été qu'on a... ils servent !

*******************

Notre petite Cookie est partie... le cancer a eu raison d'elle




jeudi 7 juillet 2016

"Le livre de Dina" de Herbjorg Wassmo


L'histoire de Dina est composée de 3 livres : Les limons vides, Les vivants aussi et Mon bien-aimé est à moi.

C'est ma collègue Bénédicte qui me les a prêté et j'ai eu beaucoup de plaisir à les lire enfin... à les dévorer. C'est le 1e triptyque, les deux suivants sont :Le fils de la providence et L'héritage de Carna (que je n'ai pas lu).

4e de couverture :  Figé dans un linceul de glace, à l'extrême pointe de la Norvège, le Nordland est un pays de fin du monde. Là-bas, se déchaîne une furie, une femme, Dina, que la mort suit comme son ombre. Enfant, Dina est frappée par le destin, par la main de Dieu ou par celle du diable. Ou par les trois. Elle tue sa mère. Maudite par son entourage, abandonnée à elle-même, elle grandit, sauvage et, surtout, libre. Dès lors, Dina, arrogante, farouche, ira, seule, sur un long chemin de hargne. Le Livre de Dina est un long requiem, un chant de douleur et de violence, de folle passion et d'insondable solitude. Ici, l'amour est une danse effrénée et voluptueuse, une torture, une mise à mort. Herbjorg Wassmo dirige son tumultueux personnage d'une plume rapide, sensuelle, vertigineuse. Elle dompte les mots, les images, les sens, tout comme sa Dina asservit son étalon ou ses amants, assouvit sa rage de vivre. Sans palabres.

J'ai aimé la rudesse du climat, de l'histoire et des personnages qui comme une prairie enneigée cachent sous la neige une nature qui promet d'être douce le moment venu. J'ai aimé ces personnages libres de toutes chaines qui sacrifient tous au profit de leur indépendance. Je vous le conseille.

Voici ce qu'on en dit sur Babelio



mardi 14 juin 2016

Le macramé revient en force

Ca tombe bien car il me reste plusieurs suspensions réalisées il y a bien longtemps


de quoi avoir de jolis jardins suspendus


Celui-ci doit avoir pas loin de 30 ans et il se porte toujours très bien :-)


Mon rêve serait d'avoir quelque comme ça à la maison, ça n'a pas l'air trop difficile à réaliser...
y'a plus qu'à...


mercredi 8 juin 2016

Entre deux averses...


Les pivoines dévoilent toute leur splendeur


 Les nigelles de Damas occupent le terrain et le rosier le parfume

Notre petit chien Cookie, qui est atteinte d'un cancer, se repose.

Et Niña m'aide à méditer.

mercredi 25 mai 2016

Etole Nicky Epstein : terminée



En 2013, sur une idée de Karo, j'avais commencé une étole Nicky Esptein. Si les médaillons ont été très vite fini tant c'est agréable de les crocheter, l'assemblage lui..... a pris 3 ans ! 

Un séjour prolongé à la maison et un besoin de faire du rangement ont eu raison de ce gros sacs qui contenait les médaillons !

Au final, une étole d'1,70m x 0,70 m.... bref, un plaid !








Mais ça valait la peine car je trouve que le résultat est très beau. 

Laine utilisée : 17 pelotes de Phildar Sport, mauve car j'adoooooooooooore le mauve !